Visiter Puebla: TOP 25 des choses à faire et à voir

0

Que faire et voir à Puebla

À seulement 1h30 de la ville de Mexico, Puebla se dresse à 2135 m d’altitude dans les montagnes entre les volcans Popocatépetl, Iztaccíhuatl et La Malinche.

Aussi appelée Heroica Puebla de Zaragoza –en référence à son important passé historiqueou Puebla de los Angeles, elle est la capitale de l’État de Puebla.

C’est une jolie ville coloniale connue pour ses façades colorées, ses poteries typiques, ainsi que sa richesse historique et culturelle. Il y a donc énormément à voir et à faire à Puebla!

Voici mon guide avec les 25 lieux d’intérêts incontournables de Puebla et ses alentours, les meilleures activités à faire avec des enfants. Pour vous aider à organiser votre séjour, j’y ai également ajouté toutes les informations pratiques, mes bons plans de restaurants et hôtels pour tous les budgets.

Voici donc mon guide ultime de Puebla au Mexique!

1. Le zocalo 

Bien sûr, il est impossible de passer à côté du zocalo de Puebla qui est le coeur du centre historique, déclaré Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco.

Depuis la fondation de la ville au 16e siècle, il a toujours représenté le centre de Puebla, comme le témoignent les bâtiments importants qui s’y trouvent (la cathédrale, le palais municipal), ainsi que des restaurants, boutiques, cafés qui l’entourent. La place accueille aussi régulièrement différents événements et spectacles. D’une façon ou d’une autre, on arrive éventuellement sur la place!

Au Palais municipal (Portal Hidalgo 14) vous trouverez d’ailleurs de l’information touristique de Puebla avec des cartes, etc. Pratique!

2. La cathédrale

La cathédrale-basilique (de son nom complet Catedral de Nuestra Señora de la Inmaculada Concepción), est un incontournable d’un séjour à Puebla: c’est la 2e plus grande cathédrale du Mexique!

Construite entre le 16e et le 17e siècle, avec une façade de style Renaissance et un intérieur baroque, on y trouve de nombreuses peintures, sculptures, objets d’orfèvrerie, trois orgues et un travail du bois impressionnant. L’autel Altar de los Reyes m’a particulièrement impressionnée pour la richesse de ses détails!

À voir absolument: le spectacle de videomapping « Mosaico Poblano », une projection sur la façade de la cathédrale qui présente l’histoire et la culture de Puebla depuis ses origines préhispaniques.

  • Lun-sam 9h-20h.
  • Spectacle sur la cathédrale: ven-sam à 20h 30 et 21h15
  • Entrée gratuite
cathedrale-de-puebla
La cathédrale de Puebla

3. Chapelle du Rosaire

À Puebla, plus que la cathédrale, c’est la Capilla del Rosario du Temple Santo Domingo (1650-1690) qui est un véritable bijou.

Elle est considérée comme le plus bel exemple de baroque mexicain et on comprend rapidement pourquoi en entrant: ici tout est richement décoré du sol au plafond, très chargé et couvert de feuilles d’or de 24 carats. Les murs sont ornés de grandes toiles de José Rodriguez Carnero et de talaveras typiques de Puebla.

J’adore les églises, j’en ai visitées énormément dans ma vie, mais rarement d’aussi richement décorées que celle-ci. Exception faite de l’Église de la Compagnie de Jesus à Quito lui fait quand même une solide compétition avec son intérieur couvert d’or.

  • Adresse: 5 de Mayo coin 4 Poniente #101, Puebla
  • Tous les jours 10h à 12h15 et 16h30 à 18h
  • Entrée libre

4. Bibliothèque Palafoxiana

Au 2e étage de la Casa de Cultura de Puebla, dans une magnifique salle voûtée se trouve la Biblioteca Palafoxiana : avec ses 43 000 volumes (du 15e au 20e siècle), c’est la 1re bibliothèque publique du continent américain.

En effet, l’évêque Juan de Palafox y Mendoza fit don de sa bibliothèque personnelle de 5000 volumes aux écoles de San Pedro et San Juan, à condition que la collection soit accessible à toute personne qui sache lire. Une décision très moderne pour le 17e siècle!

C’est en 1981 que la bibliothèque cessa d’être publique pour devenir un musée, elle est définitivement à voir à Puebla pour son importance historique et la beauté des lieux.

  • Adresse: 5 Oriente 5, coin 16 de Septiembre, Puebla.
  • Mar-dim 10h à 18h. Entrée 40 soles.
  • Page Facebook 
bibliothèque-palafoxiana
La bibliothèque Palafoxiana

5. Musée Amparo

Le musée Amparo est un incontournable de Puebla. Situé dans un palais et un hôpital de l’époque coloniale, il abrite une grande collection d’art mexicain : 7 salles sur l’ère préhispanique, 3 salles sur l’époque de la vice-royauté et le 19e siècle, ainsi que des expositions d’art moderne et contemporain.

On y trouve aussi des expos temporaires d’artistes nationaux et internationaux.

Je vous recommande vraiment de profiter de la visite pour monter à la terrasse. On y trouve un café, mais l’accès est gratuit : idéal pour prendre des photos du centre historique! À savoir qu’on peut aussi bien y manger un petit-déjeuner (mer-lundi 9h à 12h30) que prendre un verre en soirée (ven-sam jusqu’à 22h). Il y a même des concerts de temps en temps, à vérifier sur le site web du musée.

  • Adresse: Avenida 2 Sur 708, Centro, Puebla.
  • Sam 10h-21h, dim-vendredi 10h-18h sauf mardi fermé.
  • Entrée 35 $MXN, gratuit dimanche et lundi
  • Site web
musee-amparo-puebla
La terrasse du musée Amparo dans le centre de Puebla. Photo: site web du musée

6. La gastronomie de Puebla

La cuisine de Puebla est réputée à travers le Mexique! C’est le lieu d’origine du fameux mole poblano, une sauce à base de différents piments, du chocolat et des épices, et servie généralement avec du poulet.

Un autre plat emblématique est le chile en nogada, un piment farci à la viande et aux fruits, nappé d’une sauce aux noix et parsemé de quelques grains de grenade. Les couleurs rappellent le drapeau du Mexique – vert, blanc, rouge- et est donc largement proposé par les restaurants en septembre, le mois de  l’indépendance.

Et bien sûr le street food de Puebla réserve aussi de belles surprises : cemitas, tacos arabes, chalupas. Personnellement j’aime particulièrement les cemitas qui sont des tortas (sandwiches) avec avocat, fromage, oignon, viande, papalo (une herbe très courante au Mexique), sauce rouge, le tout servi dans un pain avec des graines de sésame.

Pour vivre l’expérience complète, je vous recommande faire ce tour gastronomique de Puebla qui permet de visiter un atelier de fabrication des fameuses talaveras (céramiques), découvrir le marché local et préparer un authentique mole poblano avec Doña Maruca! C’est définitivement une activité à faire à Puebla:

7. Les sucreries de  la Calle de los Dulces

Impossible de visiter Puebla sans goûter à ses fameuses sucreries!

Fabriqués depuis l’époque coloniale, les « dulces de Puebla » sont si importants qu’ils ont même leur rue: la Calle 6 Oriente, surnommée la Calle de los Dulces (ou Calle del Dulce) en plein centre historique.

On trouve une très grande variété de sucreries, mais les plus fameux de Puebla sont les camotes, macarrones, muégano, jamoncillo, borrachitos, cocadas, limones rellenos de coco (citrons au coco), alegrias et les tortas de Santa Clara, mes préférées. Ce sont des tartelettes qui ressemblent à des biscuits, créées au temps de la colonie par les religieuses du couvent de Santa Clara.

Allez faire un tour à la Gran Fama, la première confiserie à avoir ouvert ses portes au 19e siècle et la Dulceria Santa Clara qui est une autre institution de Puebla, ouverte depuis 1907.

dulces-puebla
Les desserts typique de Puebla. Photo: Page Facebook de La Gran Fama

8. Musée de la Révolution

C’est la maison des 4 frères Serdan (Carmen, Natalia, Aquiles et Maximo) qui ont rejoint le mouvement revolutionnaire mené par Francisco Madero contre Porfirio Diaz en 1910. Le lieu est considéré comme le berceau de la révolution mexicaine et la façade conserve encore de nombreuses traces de balles.

On y trouve 26 salles sur 2 étages où l’on découvre la vie quotidienne de la famille et différents aspects de la révolution (documents, photographies, armes, objets)

  • Adresse: Av 6 Ote 206, Centro, Puebla
  • Mar-dim 10h à 18h
  • Entrée 40$MXN ou 20$MXN pour les 12 ans et moins

9. Les talaveras

Impossible de passer à côté de la talavera, cette poterie de Puebla qui fait la réputation de la ville depuis le 17e siècle. Les créations sont principalement des assiettes, vases, jarres et figurines, mais on trouve également la talavera de Puebla sous forme de faïence pour les murs et façades (comme la fameuse Casa de los Azulejos à Mexico).

Pour un bel exemple d’édifice avec talaveras à Puebla, faites un tour à la Casa de los Muñecos, « la Maison des Poupées ». On raconte que les 16 images en céramique qui ornent la façade représentent les conseillers de l’époque qui s’opposaient à la construction du bâtiment car le propriétaire voulait qu’il soit plus haut que la mairie.

Vous pouvez aussi faire un tour à l’église San Francisco (Adresse: 14 Oriente coin Blvd. 5 de Mayo, Puebla) qui est le plus ancien couvent de Puebla, et dont la façade en est couverte. C’est surprenant!

On peut découvrir le processus de fabrication –qui dure en moyenne 3 mois et peut même aller jusqu’à 6 mois! – dans certains ateliers qui offrent des visites guidées. Je vous recommande par exemple Casa Uriarte, le plus ancien atelier de la ville, qui est opérationnel depuis 1824.

  • Casa de los Muñecos: 2 Norte #4, Puebla (Zocalo)
  • Casa Uriarte: 4 Poniente #911, Puebla
talavera-puebla
Une talavera de Puebla

10. Goûter à l’Ancho Reyes

Ancho Reyes est une liqueur fabriquée à Puebla à base de chile ancho, le piment poblano séché.

C’est un produit que je trouve intéressant, à la fois sucré et piquant, avec un goût fumé. À 40% d’alcool, je préfère le prendre en cocktail plutôt que seul ou sur glace, mais c’est une question de goût.

Dans les années 20, les artistes et intellectuels consommaient une liqueur similaire à Puebla. C’est donc une sorte d’hommage à cette tradition.

L’Ancho Reyes se trouve assez facilement si vous voulez y goûter, mais pour en apprendre plus il est possible de visiter la distillerie qui se trouve en plein centre de Puebla!

  • Adresse: Av 12 Pte 912B, San Pablo de los Frailes, Puebla
  • Visite gratuite (1h30), mercredi, jeudi et vendredi avec réservation
  • Site web

11. Marché d’artisanat El Parian

El Parian est le meilleur endroit à Puebla pour acheter des talaveras (et même de l’artisanat en général) alors qu’on trouve une centaine de petites boutiques qui proposent toutes sortes d’objets d’artisanat traditionnels, talaveras, cuir, textiles, bijoux, friandises, poteries, objets en bois, etc.

Il est considéré comme le tout premier marché artisanal de Puebla, alors que ses premières activités remontent à 1760!

  • Adresse: Calle 6 Norte #205, Puebla
  • Tous les jours de 10h à 20h

Je vous conseille d’en profiter pour voir la Casa de Alfeñique (Av 4 Oriente 416, 25MXN l’entrée) qui est tout proche du Parian. C’est une grande maison coloniale du 18e siècle reconvertie en musée, et un très bel exemple du style alfeñique, qui doit son nom à la sucrerie typique du même nom à base de sucre et de blanc d’oeuf!

12. Calle de los Sapos

L’Allée des Crapauds doit son drôle de nom à une inondation: paraît-il qu’à l’époque de la colonie, les eaux de la rivière San Francisco débordaient régulièrement, ce qui entrainait des inondations. Certains décidèrent alors de profiter de la situation en installant des moulins, ce qui finit par attirer beaucoup de crapauds à cause de l’eau stagnante!

Aujourd’hui, c’est une charmante petite rue piétonne bordée de restaurants, cafés, bars, boutiques. Les vendredis et samedis soirs c’est un bon endroit pour prendre un verre et écouter de la musique, mais le dimanche est la journée incontournable : dès 10h du matin, c’est le grand marché avec des antiquités, artisanats, et toutes sortes d’objets.

calle de los sapos puebla
Calle de los Sapos à Puebla

13. Explorer les tunnels secrets de Puebla

Voilà une activité à faire absolument à Puebla!

C’est un réseau souterrain construit entre le 17e et le 19e s. composés de plusieurs tunnels et qui n’a été découvert qu’en en 2014.

On croit qu’il aurait relié différents bâtiments stratégiques et églises, et servi pour le transport de trésor, de cachette, de passage discret de politiciens, etc. Les hypothèses vont bon train. Ce que l’on sait, c’est qu’une portion a été utilisée comme entrepot d’armes et de munitions par les troupes mexicaines lors de l’intervention française au Mexique en 1862.

Il a été en partie rénové et est maintenant ouvert au public. Aujourd’hui on entre par le Puente de Ovando, on passe par le Puente de Bubas, on visite quelques salles et on termine par le Pasaje Historico 5 de Mayo qui se trouve à 5m de profondeur. C’est cet ensemble qui a été surnommé « Los Secretos de Puebla », mais on estime que le réseau dans sa totalité devrait s’étaler sur 10km.

  • Entrée 26$MXN
  • Mardi à dimanche 10h à 16h
  • Adresse: Blvrd Héroes del 5 de Mayo 8, Barrio de La Luz, Puebla
tunnels de puebla
Le « Pasaje historico 5 de mayo » dans les tunnels souterrains de Puebla.

14. Quartier d’Analco

Fondé en 1560, le Barrio Analco est un des plus anciens de Puebla. Son nom signifie « de l’autre côté de la rivière ». Il est aujourd’hui surtout connu pour le tianguis, son marché qui s’y tient le samedi et le dimanche.

On y trouve principalement de l’artisanat (en bois, argent, etc.) mais aussi des vêtements, meubles, et même plusieurs stands de nourriture.

C’est l’endroit où se retrouvent beaucoup de Poblanos, mais également des touristes mexicains.

15. Les forts de Puebla

La fameuse fête de « Cinco de Mayo » commémore la bataille de Puebla qui s’est tenue le 5 mai 1862, alors que les forces mexicaines menées par Ignacio Zaragoza ont gagné face aux Français qui étaient beaucoup plus nombreux.

Le Fort Loreto (qui accueille le musée de la No Intervencion, gratuit!) et le Fort Guadalupe sont deux bâtiments incontournables, emblèmes de cette bataille qui permettent d’en apprendre plus sur cette portion de l’histoire.

Je vous recommande d’ailleurs Noches de Leyenda, un spectacle gratuit de son et lumière projeté sur le Lago de la Concordia, qui présente les grands acteurs de la bataille. Jeudi à dimanche 20h45 et 21h30.

Aussi dans le même parc vous pouvez prendre le téléphérique à 58m de hauteur pour une vue sur la ville!

16. Le Street Art à Xanenetla

Le quartier de Xanenetla a vécu toute une transformation!

S’il y a quelques années, il valait mieux l’éviter à cause de l’insécurité, aujourd’hui c’est un quartier devenu touristique, propre, et qui est un vrai labyrinthe de petites rues avec quelques 75 murales colorées!

On doit l’initiative au Colectivo Tomate, un groupe d’artistes qui ont embelli plusieurs villes du Mexique à travers leur projet Ciudad Mural. Et ce qui est fascinant, c’est qu’ils intègrent toujours des éléments culturels locaux. J’avais d’ailleurs été très impressionnée de leur intervention à La Paz en Basse-Californie avec des baleines, tortues de mer, etc. Ici à Puebla, on retrouve des coqs, des vierges, des fleurs par exemple.

xanenetla-puebla
Murale dans le quartier de Xanenetla à Puebla. Photo: page du Colectivo Tomate

17. Faire un tour de Puebla gratuit

Il existe un Free Walking Tour qui permet de faire gratuitement un survol des incontournables de Puebla (la cathédrale, Capilla del Rosario, Biblioteca Palafoxiana, Barrio del artista, Calle del dulce, Église de San Francisco, etc. ), en échange d’un pourboire bien sûr!

C’est une bonne façon de visiter Puebla pour pas cher, mais sincèrement pour avoir plusieurs tours avec Estacion Mexico, je peux confirmer que c’est toujours dynamique, complet et on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Les sorties sont à 11h et 15h à partir du Zocalo, samedi et dimanche (anglais et espagnol), à réserver ici:

18. Se promener en bus touristique

Si vous n’avez que peu de temps à Puebla, prendre le bus touristique peut être une très bonne option!

C’est un tour de 55 minutes, qui passe par les principaux attraits de Puebla: la cathédrale, le palais municipal, la bibliothèque, les marchés Los Sapos et Analco, le Palais des Congrès, les forts, le théâtre et la Calle de los Dulces.

C’est aussi une bonne façon de commencer la visite de la ville (départ à 10am) pour repérer ce qui vous intéresse. Et surtout: ce n’est vraiment pas cher!

bus-touristique-puebla
Le bus touristique de Puebla

19. Musée international du baroque

C’est le musée rêvé dans une ville qui renferme autant de beaux exemples de baroque latino-américain!

Sa structure surprenante, construite par l’architecte japonais Toyō Itō , renferme un plusieurs salles d’expositions temporaires ainsi que 7 salles permanentes qui aborde différents thèmes du baroque (architecture, peinture, théâtre, musique, vêtements, etc.).

C’est un musée moderne qui est loin d’être ennuyant, on trouve plusieurs écrans tactiles et vidéos mapping pour rendre le tout plus interactif. Je vous recommande de prévoir environ 2h pour la visite car il est grand.

  • Reserva Territorial Atlixcayotl, 2501, Puebla
  • Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h
  • Prix : 80$MXN
  • Page Facebook
museo-barroco-puebla
L’édifice du Museo Barroco à Puebla. Photo: Page Facebook du musée

20. Descendre dans le plus petit volcan au monde

À 15 minutes en voiture du Zocalo, dans la Colonia Libertad, se trouve le Cuexcomate : le plus petit volcan au monde!

C’est du moins ce que tout le monde répète, mais ce petit volcan est en réalité un geyser (13m de hauteur, 23m de diamètre et 17m de profondeur), créé suite à une éruption du Popocatépetl en 1064, et qui est aujourd’hui inactif.

Il est surprenant de voir ce monticule en pleine ville, et il est même possible de descendre au fond du cratère avec des escaliers!

  • Adresse 2 Poniente y Ayuntamiento de la Colonia La Libertad
  • Entrée : 12.50$MXN
  • Ouvert du lundi au dimanche 10h à 18h
cuexcomate-puebla
Le Cuexcomate. Photo Antoine Sipos

Autour de Puebla

21. Cholula

Cholula se trouve en périphérie de la ville de Puebla, entre San Pedro Cholula et San Andrés Cholula. Ce fut un lieu important pour les Toltèques qui y construisirent le plus grand centre cérémoniel de la région vers 500 av JC.

Aujourd’hui Cholula a été reconnu comme « pueblo magico » pour ses différents attraits touristiques et son charme. À voir à Cholula:

-Grande Pyramide de Cholula: aussi connue comme la pyramide Tepanapa ou Tlachihualtépetl, c’est la pyramide avec la plus grande base au monde (400m de côté!) et le plus grand volume au monde (4 500 000 m³). Elle est traversée par quelques 8km de galeries intérieures qu’on peut parcourir pour découvrir les différentes étapes de constructions et ses murales.

-Sanctuaire de Nuestra Señora de los Remedios: c’est l’édifice religieux construit au 16e siècle au dessus de la pyramide et remodelé au 19e siècle.

-Le musée de site: situé d’un côté de la pyramide, il présente le développement de la ville depuis l’époque préhispanique, ainsi qu’une expo avec céramiques, maquette, peintures, artefacts, etc.

Comment visiter Cholula depuis Puebla

Cholula est proche de Puebla donc elle est facile d’accès.

  • Il faut compter 20-30 min en auto, taxi (de Terminal CAPU ou Terminal 4 Poniente) ou en bus (départ de Terminal 6 Poniente).
  • Il y a également un nouveau train touristique (40 min) où l’on peut monter avec son vélo. Site web du train Puebla-Cholula
  • L’option la plus simple est d’y aller avec un tour depuis Puebla avec visite guidée et transport depuis votre hôtel, à réserver en cliquant ici:

cholula-puebla
L’église coloniale située sur la Grande Pyramide de Cholula

22. Zacatlán y Chignahuapan

Ce sont deux villages voisins situés à 2h15 de Puebla qui valent le détour également pour le paysage des environs: la Sierra de Puebla est magnifique!

Je vous suggère de faire un arrêt en chemin à la Cascada de Quetzalapan, aussi appelée « Salto de Quetzalapan » car c’est une des chutes les plus hautes de l’état de Puebla (100m). Un peu plus loin se trouve aussi le Centro Recreativo Cascadas Tulimán divisé en 3 aires avec différentes activités: sentiers de rando qui longent les deux rivières puis arrivent au cascades, nourriture locale, pont suspendu, bassins d’eau chaude naturelle, tyrolienne.

Aussi, vous pouvez observer la « Barranca de los Jilgueros » un ravin profond de 400m depuis son mirador vitré. Vert et couvert de brume à cause de son climat tropical, il offre un très joli spectacle.

À Zacatlan vous pourrez découvrir le processus de fabrication des vins de fruits locaux et goûter à son fameux pain au fromage traditionnel. On y trouve aussi le « Museo del Reloj« , le musée de l’horloge qui présente un spectacle un peu insolite d’automates la fin de semaine (14h et 21h), le musée du Vin, l’ex-couvent franciscain.

Chignahuapan est connue principalement pour ses boules de Noël! En effet elles sont fabriquées ici à la main et c’est l’occasion de ramener un souvenir sympa. sur place, vous pourrez voir aussi la Basilique de l’Immaculée Conception avec sa vierge de 12m et sa place principale avec un kiosque coloré de style mauresque.

23. Cuetzalan

À 3h de Puebla se trouve le village pittoresque de Cuetzalan. Son nom signifie « le lieu où les quetzals sont nombreux ». C’est peut être pourquoi les vêtements typiques des femmes de la région sont parmi les plus jolis du Mexique!

Voici ce qu’il y à voir à Cuetzalan :

-La paroisse de Francisco construite au 17e siècle, et qui est l’emblème de la ville

-L’église de los Jarritos ou Sanctuaire de Guadalupe, un édifice néogothique décoré avec des pots en argile, dont la construction a été inspirée par celles qu’on retrouve à Lourdes en France

-La zone archéologique de Yohualichan (l3e-9e siècle) signifie « la maison de la nuit » en nahuatl. Le site a été habité par plusieurs cultures dont les Totonaques qui ont ensuite construit El Tajin (État de Veracruz) sur le même modèle et qui devint une des plus importantes cités de Mésoamérique.

-Le musée ethnographique Calmahuistic se trouve dans la Casa de la Cultura de Cuetzalan et expose gratuitement des éléments culturels de la région (costumes, traditionnels, textiles, artisanat, instruments de musique) et archéologiques (fossiles et artefacts de la culture totonaca)

-Ses nombreuses cascades (il y en a une trentaine!): il y a plusieurs activités à faire comme du rappel ou de la tyrolienne à Cascada El Salto, marcher pour arriver face à la magnifique cascada de Las Golondrinas

-Poza Pata de Perro : on peut se baigner dans cette formation rocheuse avec des puits naturels remplis d’eau

-Le marché local : il se tient le dimanche matin sur la Plaza de Cuetzalan. Les nahuas, principalement des femmes, vendent toutes sortes de produits (fruit, légumes, etc.). Regardez bien et vous remarquerez que les locaux utilisent le troc entre eux!

Se rendre à Cuetzalan

  • En bus il y a plusieurs départs de Mexico par jour (6h de trajet avec ADO ou AU), et chaque heure depuis Puebla (3h de trajet avec VIA)
cuetzalan-mexico
Cuetzalan

24. Jardin botanique de cactus

Dans la réserve de la biosphère de Tehuacan-Cuicatlan, dans la communauté de Zapotitlán Salinas à 2h de la ville de Puebla, se trouve le jardin botanique Helia Bravo Hollis. Il a été nommé en l’honneur de Helia Bravo Hollis, une grande botaniste mexicaine qui a dédié sa vie à l’étude des cactus.

C’est une aire naturelle protégée de 100 hectares qui renferme plus de 100 espèces de cactus, dont plusieurs sont endémiques et menacés d’extinction. Certains atteignent jusqu’à 10m de hauteur et son âgés de 200 ans!

Sur place, on peut suivre des sentiers d’interprétation qui permettent de découvrir leurs propriétés médicinales et alimentaires, et quel était leur usage à l’époque préhispanique.

On y trouve également plusieurs tours d’observation des oiseaux, entre autre pour pouvoir repérer les aigles qui volent patiemment en attendant de repérer leur nourriture.

reserva-tehuacan-cuicatlan-puebla
Les cactus de la réserve de la biosphère Tehuacan-Cuicatlan

25. Atlixco

Situé au pied du volcan Popocatéptl, Atlixco est connu pour son climat tempéré et son importante production florale. Ce n’est pas pour rien qu’elle est également appelée « Atlixco de las Flores »!

On se promène avec plaisir dans ses petites rues aux jolis bâtiments colorés, ses marchés, ses boutiques d’artisanat, ses restaurants avec terrasse.

Sur la place principale se trouve l’Ex-Couvent del Carmen qui date du 16e siècle. Avec les couvents San Francisco et  Santa Clara, ce sont les trois bâtiments religieux les plus importants à Atlixco, mais mon coup de coeur revient à l’Iglesia de la Merced pour sa superbe façade barroque.

atlixco-puebla
Atlixco

Que faire à Puebla avec des enfants

Il y a aussi plusieurs activités à faire en famille à Puebla, voici quelques suggestions:

1. Musée de la musique viennoise: c’est une réplique de la maison de la musique à Vienne (Haus der Musik). Ce sont 16 salles dédiées à la musique, certaines au son (sous différents thèmes), d’autres aux grands compositeurs internationaux et mexicains, et finalement 2 salles avec des jeux interactifs, parfaites pour les enfants. Il ne faut surtout pas manquer le Virto Stage ou l’on peut « diriger » un orchestre de façon virtuelle. Page Facebook, 40$MXN ou 20$MXN pour les moins de 12 ans, Mardi à dimanche 10h-18h

2. Africam Safari: c’est l’attrait le plus populaire de Puebla en famille. Je ne suis pas fan de zoo, mais ici se trouvent 350 espèces différentes en (semi) liberté et on traverse le terrain tranquillement en voiture, en suivant les chemins, et en évitant surtout de les déranger. Il y a une section accessible uniquement à pied pour découvrir entre autre un jardin botanique et un insectarium. Site web, ouvert tous les jours 10h à 18h, 295$MXN ou 280$MXN pour les 12 ans et moins.

3. ArboTerra: c’est un projet de conservation interactif qui abrite une cinquantaine d’espèces différentes, principalement des oiseaux. On y trouve aussi une cabane dans les arbres. En tout on peut compter maximum 1h pour parcourir le site, c’est parfait avec des enfants! Il y a même un restaurant thématique sur place. Site web mercredi à lundi de 10h à 17h, 95$MXN ou 85$MXN pour les 3 à 12 ans.

4. Rescate Tactico: c’est l’endroit idéal pour un boost d’adrénaline. C’est un jeu de laser tag dans lequel deux équipes s’affrontent pour défendre des éléphants ou les voler pour revendre les défenses en Asie. Bien sûr ce n’est qu’un jeu, mais le décor est bien fait! Site web, 200$MXN pour 30 minutes, lundi-dim 11h à 21h

5. Estrella de Puebla: du haut de ses 80m est la plus grande roue d’Amérique latine! Lorsque le ciel est dégagé on peut même voir les volcans Popocatéptl, Iztaccíhuatl, Pico de Orizaba et La Malinche! Entrée 40$MXN (il y a aussi des cabines VIP avec sol vitré, plus chères), Lun-ven 15h30-22h, sam-dim 11h-22h.

6 Museo de la Evolucion: le musée de l’évolution est dédié à la science, la technologie et l’écologie. On trouve une vingtaine d’expositions à travers plusieurs salles thématiques qui aborde l’univers, les dinosaures, l’évolution de l’être humain. Adresse: Calz. Ejército de Oriente s/n Zona de los Fuertes, Puebla, entrée 40$MXN et moins de 12 ans 20$MXN.

7. Planetarium: juste à côté du musée  de l’évolution, avec des jeux interactifs, et un dôme OMNIMAX qui présente des projections du mardi au dimanche à 12h, 14h, 16h et 18h. Entrée 70$MXN, enfants 60$MX.

Où dormir à Puebla

Il y a des hôtels pour tous les budgets à Puebla, mais sachez que c’est une bonne idée de réserver d’avance car sa proximité avec Mexico en fait une importante destination pour les habitants de la capitale durant les fins de semaines et jours fériés: les hôtels qui offrent un bon rapports qualité-prix se remplissent très vite!

  • Meson del Carmen: c’est un bâtiment typique de Puebla du 19e siècle qui a été entièrement rénové pour offrir un bon confort et un design moderne, sans perdre son cachet d’antan. C’est un petit hôtel très central qui offre même accès à sa cuisine toute équipée, un « plus » intéressant lorsqu’on veut faire des économies en voyage. Le personnel est très sympathique et les chambres ont toutes un balcon ou une terrasse. Impossible de trouver mieux à ce prix. À partir de seulement 35 euros la nuit!
  • Hotel Boutique Casareyna: c’est une bonne option si vous cherchez plus de confort. C’est une demeure du 16e siècle située juste à côté du Puente de Bubas, transformée en hôtel haut de gamme qui propose des chambres amples, une piscine et jacuzzi sur le toit, une salle de sport, et spa. Stationnement gratuit et petit déjeuner copieux inclus. À partir de seulement 68 euros la nuit!
  • Rosewood Puebla: c’est notre grand coup de coeur à Puebla, le choix parfait pour un séjour en amoureux ou simplement pour profiter d’un vrai confort de luxe au coeur de la ville. Avec terrasse avec jardin, piscine et spa sur le toit avec vue sur les volcans, c’est un vrai petit oasis en plein centre historique. En plus du petit déjeuner, on trouve le Pasquinel sur place, un restaurant élégant avec terrasse qui propose une cuisine mexicaine et européenne. L’hôtel n’a ouvert ses porte qu’il y a un an et offre donc des prix très attractifs, il faut en profiter! À partir de 170 euros la nuit

Où manger à Puebla

Mercado de Sabores : c’est un marché avec de nombreux stands pas chers qui servent de la nourriture locale. C’est un bon endroit pour goûter à las cemitas, ces énormes sandwiches dont j’ai parlé plus haut. Il y a plusieurs endroits, mais je vous recommande Super Cemitas Alex!

Los Globos : situé tout près du zocalo, c’est un restaurant à petit prix où l’on peut goûter à des plats typiques (comme le mole poblano). Calle 2 Sur 509, Puebla.

Augurio: un joli restaurant à essayer pour découvrir la cuisine régionale si vous avez un peu plus de budget. Il est surtout réputé pour ses moles (entre 200$MXN et 300$MXN), et a gagné le Gourmet Award 2017 du meilleur nouveau restaurant de l’État. Calle 9 Oriente 16, Puebla, Site web

restaurant-puebla-mexique
Le restaurant Augurio à Puebla. Photo de la page Facebook.

Comment se rendre à Puebla

Aller de Mexico à Puebla

1. En bus

Le trajet Mexico à Puebla dure 2h30.

Il y a plusieurs compagnies de bus vers Puebla mais je recommande ADO, la compagnie que je choisis toujours car elle est sécuritaire, confortable et fiable côté horaires.

Il y a des départs chaque 20-30 minutes donc il n’est pas nécessaire de réserver d’avance (quoi que ça peut être une bonne idée les jours fériés et les week-ends), mais le prix varie selon l’heure de sortie (entre 180-220$MXN l’aller)

Il y a plusieurs stations pour prendre le bus à Mexico, mais je vous recommande la station TAPO dans le centre parce que si vous partez plutôt de l’Estacion Central le bus peut perdre un bon moment dans le trafic pour sortir de la ville jusqu’à l’autoroute vers Puebla. À vous de voir.

La station de bus à Puebla CAPU est à 20 minutes du centre. Pour se rendre jusqu’au Zocalo

  • En taxi de la station : il y a des comptoirs à l’intérieur où on paie d’avance. Environ 75-80$MXN. Le uber coûte quelques pesos de moins.
  • En bus : en face de la station il faut prendre le bus 44 (blanc et jaune)
  • En van: 10$MXN

2. En voiture

Pour se rendre à Puebla de Mexico en auto il faut compter 2h (140km).

  • Du centre historique : il faut emprunter la Calzada Ignacio Zaragoza qui devient l’Autopista 150 Mexico-Puebla
  • Du sud : le plus facile est d’emprunter le Periférico jusqu’à l’autoroute

Il y a deux péages :

  • Entre Mexico et San Martin Texmelucan (126$MXN)
  • Entre San Martin Texmelucan et Puebla (39$MXN)

Pour s’assurer d’avoir les tarifs actualisés, voici le lien officiel

3. En avion

Je doute que ce soit la meilleure option sur un si court trajet, mais Volaris et Aeromexico proposent quelques vols par semaine.

Il n’y a pas de vol direct, ils font 1 escale à Monterrey. Parfois il y a même 2 escales donc faites bien attention en comparant les prix.

Le trajet le plus court que j’ai trouvé est de 4h, donc plus long que le bus.

L’aéroport international Hermanos Serdán se trouve à 20km du centre de Puebla. Le taxi coûte environ 300$MXN ou 240$MXN avec Uber.

Aller de Oaxaca à Puebla

1. En bus

Le trajet entre Oaxaca et Puebla dure 5h.

Je recommande encore la compagnie de bus ADO.  Les prix varient énormément (entre 366$MXN et 838$MXN) selon l’horaire et la durée car certains trajets sont directs et d’autres non.

2. En auto

Pour se rendre de Oaxaca à Puebla en voiture, il faut compter 4h15.

De Oaxaca, il faut prendre l’autoroute 135D en direction de Mexico, puis suivre les panneaux Puebla/Mexico pour prendre la 150D (Orizaba – Puebla/Cordoba – Puebla/Mexico)

Il y a cinq péages sur la route:

  • Huitzo: 89 $MXN
  • Suchixtlahuaca: 75 $MXN
  • Miahuatlan: 31 $MXN
  • Tehuacan: 44 $MXN
  • Amozoc: 70 $MXN

Carte pratique de Puebla

Photo d’entête: Jesse Kraft

Guides de Voyage Mexique

Vous partez au Mexique? À lire également

Les meilleurs circuits au Mexique: Notre sélection pour un voyage de rêve sans se ruiner

Tous nos articles sur le Mexique: Retrouvez tous nos guides sur le Mexique!

Vous utilisez Pinterest? Voici l’image à pinner!

visiter-puebla

Vanessa

J’ai créé ce blog afin de vous offrir toute l’information nécessaire pour organiser votre prochain voyage au Mexique, peu importe votre budget. Je vous partage des itinéraires pratiques, mes meilleurs conseils et bons plans, ainsi que des recommandations pour les transports, hôtels et restaurants. Et j’espère vous faire également découvrir de superbes destinations dont on ne parle jamais!

Laisser un commentaire